Corona Virus : quel impact sur la promotion de la musique ?

Ce texte est temporaire face à l’urgence et vos nombreuses questions. Nous publierons un texte bien plus détaillé rapidement. Attention : ces informations sont mises à jour quotidiennement et nous vous invitons à les consulter afin d’être informés au plus près de la situation.

SITUATION AUJOURD’HUI : 93,1% DE MUSIQUE DIFFUSÉE DANS LES MÉDIAS

Depuis le 8 mars dernier, suite à l’annonce du ministre de la Santé Olivier Véran à la sortie du conseil de défense, sur l’interdiction de rassemblement de plus de 1000 personnes en France, un vent de panique souffle dans le monde du spectacle et des animations musicales.

Malgré l’annulation des concerts, les pertes conséquentes subies par les artistes et les organisateurs, l’impact de ces mesures peuvent être positif sur la promotion d’albums, de clips, de singles et d’EPs. Tour d’horizon avec TrackInfo.

Une analyse de la durée des diffusions sur les médias

Après les attentats du Bataclan, un outil de veille et de tracking a été mis en place sur les différents types de médias. Tracking info est actif depuis 2013 et permet d’analyser la part de temps consacrée à la musique par rapport à la durée des informations. Avec la menace du COVID-19, la part de temps accordée aux informations semble beaucoup plus longue et cela inquiète les acteurs concernés. Mais qu’en est-il réellement ?

D’après les résultats des études effectués, pendant la première quinzaine du mois de mars 2020, les radios analysées consacrent 7,21 heures par jour à la musique. Actuellement, les mêmes radios diffusent de la musique pendant 7,12 heures en moyenne. Une baisse de 0,09 heures a donc été enregistrée. Ainsi, ces données indiquent que la baisse est insignifiante et ne risque pas de nuire à la promotion de la musique sur les médias.

Quel impact sur la promotion de la musique en cas de confinement ?

Si le gouvernement annonce officiellement que le confinement est indispensable pour la sécurité de la population. L’audience augmentera alors et les responsables des radios et des chaines de télévision envisageront surement de diffuser plus de contenus divertissants. Cette initiative contribuera à mettre du baume au cœur en ces périodes difficiles où la peur envahit les esprits. La musique devrait alors prendre une place importante parce que les plages publicitaires sont réglementées et actuellement, ils ont déjà atteint le temps maximal qui leur est légalement consacré.

En ce qui concerne l’absence des équipes de rédaction qui désertent les médias, il reste toujours l’option du télétravail. Ils pourront rédiger leurs articles et les diffuser depuis leur poste de travail à domicile. En effet, les professionnels des médias seront obligés de s’organiser différemment pour assurer la continuité et la pérennité de leurs activités.

Un soutien aux producteurs de spectacles et événementiels

Si le Corona Virus n’a pas d’impact important sur la promotion de la musique, la branche événementielle et le monde du spectacle en subissent les conséquences de plein fouet. Nous témoignons notre soutien aux producteurs de spectacle qui veulent organiser des événements dans un département ou dans une région. S’ils le souhaitent, nous leur proposerons de diffuser un communiqué de presse pour présenter les événements dans les médias locaux.