ella vincent

Pile ou Face

pop / RIGGER

JEUDI 8 AVRIL 2021 - EP

LE PROJET

L’opus « Pile ou Face » est un condensé de bonne humeur, de fraîcheur et de positivité. Avec des titres remplis de joie de vivre et l’envie sous-jacente de changements, on y découvre aussi des sujets graves comme le harcèlement scolaire qu’elle a connu de près ou encore la violence faite aux femmes dont elle désire faire entendre les voix

Son album introspectif se doit à un passé difficile et plein de combats. D’origine modeste, l’artiste a dû apprendre à se battre dès son plus jeune âge. Quatre heures de convulsions à seulement quelques mois ont provoqué chez elle des séquelles à la fois physiques et psychiques graves. Refusant cependant qu’on s’apitoie sur son sort, Ella choisit de suivre une scolarité dite “normale” refusant les lieux spécialisés et faisant fi des moqueries incessantes de ses camarades. De ces épreuves, loin d’elle le personnage taciturne et renfermé. Ella est une artiste enjouée dont le combat a été remporté par la vie !

« Mes Nuits Blanches », le 2e single qui accompagne la sortie de l’EP,  raconte le besoin irrépressible de la chanteuse d’échapper aux banalités et réalités du quotidien grâce à la musique et à la danse.
Le titre « Oups », lui, est un plein de peps et un condensé de ses maladresses.  Son titre « Accro » aborde le sujet grave des violences faites aux femmes et  « Veilleur de Nuit », une déclaration d’amour catchy. Enfin, il y a cette perle rare : « A la sortie de l’école », certainement le « Mistral Gagnant » de la chanteuse qui revient sur le harcèlement scolaire qu’elle a subi dans son enfance.

Dans cet opus intime de six chansons originales et loin d’être toutes roses, la jeune chanteuse a voulu nous présenter une pop française accrocheuse et positive. A l’heure où les beaux jours arrivent et où l’espoir de reprendre le cours de la vie normale s’intensifie, Ella Vincent nous invite à mettre des paillettes nos vies par le biais de sa voix suave et de ses rythmes prenants. Car « Pile ou Face » est assurément l’EP qui dé-confine !