fbpx

MADE IN TAIWAN

XANAX GO GO

ROCK

VENDREDI 14 JUIN 2019 - ALBUM

BIOGRAPHIE

Giovanni Dal Monte (alias La Jovenc), né à Bologne en 1967, étudie à l’UIA (Università Internazionale dell’Arte) de Florence, la restauration des peintures et des fresques de 1990 à 1994 et obtient le diplôme de l’Université de Bologne en 2002 en art et conservation. Il dirige son cabinet de restauration durant 16 ans.
Coté musique : Il compose des partitions originales pour de grands classiques du film muet (« Nosferatu » de F.W.Murnau-1998, « Lulu, die buchse der`Pandora » de G.W.Pabst-2005, « The Wind » de V.Sjostrom-2018) et des bandes sonores pour la télévision et l’industrie cinématographique (RAI, Sky, etc.).
Sa musique est jouée dans de nombreux films (« Otto or Up with dead people », « LA Zombie », « Diablo », « Obscenity » et « Offing Jack ») du réalisateur culte Bruce LaBruce, dans des bandes sonores avec des musiciens tels que Cocorosie et Antony and the Johnsons.
Il compose également des morceaux pour des expositions dans des musées et des galeries d’art (galerie Il Cubo – Milan 2003, galerie L’Archivolto – Milan 2004, Musée international de la céramique – Faenza 2002, CACT – Suisse 2009, ISEA2014 – Dubaï, etc.), des courts métrages, des compagnies de danse et de théâtre (compagnie Iris, Zeranta, etc.).
Sous le nom de La Jovenc, Giovanni Dal Monte voit a musique distribuée par plusieurs labels en Europe.
En 2006, il reçoit le prix PAI (prix de l’avant-garde italienne) au MEI (Meeting of Independent
Labels), et en 2007, il remporte Live!iXem (musique électronique expérimentale italienne – Palerme) en 2007.
Il est invité par le CACT (Centro Arte Contemporanea del Ticino) de Suisse en 2009 pour créer la performance « Pneuma » avec la danseuse Sara Nesti et l’artiste PierGiorgio DePinto.
En 2015, son exposition sur les œuvres vidéo intitulée «Visible music for unheard visions»  est organisée par le critique italien Luca Beatrice à la galerie Pomo Da Damo, à Imola. Vidéo et musique sont étroitement interconnectées.
En 2017, il crée la musique de l’exposition «Enjoy» au Chiostro del Bramante de Rome, organisée par le critique italien Danilo Eccher, pour des chefs-d’œuvre de Tinguely, Calder, Oursler, De Beeck, etc.
La même année, pour le festival Sagra Malatestiana à Rimini, il interprète «Momus» avec le philosophe italien Massimo Cacciari, dirigé par G.Tondini.
Celui ci place son « momus » sur le roman de Leon Battista Alberti.
Toujours dans la même année, le réalisateur Bruce LaBruce, avec qui Giovanni a souvent collaboré, réalise un de ses vidéoclip pour le titre «Heaven’s grace».
Il se produit dans les festivals IxMae à San Francisco, Arspolis en Suisse, Angelica à Bologne et Storung à Barcelone, aux côtés d’artistes tels que Murcof, Scanner, Kangding Ray, etc.
Nicolette, la chanteuse de Massive Attack, a enregistré 5 morceaux avec La Jovenc.
 Blow Up,  il Mucchio Selvaggio,  Rumore,  Rockerilla , Beautiful Freaks, 24/7 Magazine,  Is this music? magazine et Soundblab, font partie des magazines qui ont passé en revue son travail et ses chansons ont été diffusées par la RAI (Battiti, Alza il volume, etc.), Channel Four et de nombreuses radios du monde entier.

Sa discographie sous le nom de Giovanni Dal Monte
«Sulla Natura Delle Cose – On Nature of Things» (2002),
«Birds Make Love With Electric Ladybugs» ( 2004),
«Reforming the substance» (2013),
«Visible music for unheard vision » (2015)

Sa discographie sous le nom de La Jovenc
“Lo-Fi Apocrypha” (2003),
«The Opposite Of Orange» (2005),
«Superanima» (2009),
«Perverse or polymorphou» (2011)
«Mater» (2017).

Avec le projet MADE IN TAIWAN, il sortira un nouvel album “XANAX A GO GO”courant juin.